actualité

Lentilles de contact
Qui peut les porter ?

Toute personne qui souhaite une plus grande liberté et un confort maximal (myope, astigmate, hypermétrope, presbyte, enfant sous la surveillance de ses parents).
La période d’adaptation est plus ou moins longue selon les individus et la nature des lentilles.
Les 2 grandes familles de lentilles :
– Les flexibles ou rigides. Perméables à l’oxygène, elles améliorent les fortes corrections et les astigmatismes. Leurs avantages sont nombreux : entretien aisé, durée de vie de 2 ans, effet “freinateur” voire stabilisation de la myopie pour les enfants et adolescents, meilleur solution pour eux qui manquent de larmes… Toute fois leur tolérance est moins facile au début ; elles sont plus mobiles sur l’œil et les paupières supérieures vont les sentir.
– Les souples Hydrophiles, elles sont très vite confortables avec un temps d’adaptation rapide. Très stable sur l’œil, elles permettent la pratique de tous les sports. Malheureusement, tous les défauts visuels ne sont pas corrigés : elles ne s’adaptent pas à toutes les courbures de l’œil. Moins perméables à l’oxygène de l’air que les “rigides”, leur temps de port est limité à 10h/jour pendant 7 jours.
Il existe 6 catégories distinctes :
– Les traditionnelles nécessitent un entretien régulier (désinfection et déprotéinisation). Durée de viede 12 à 18 mois.
– Jetables journalières. Aucun entretien. Plus de hantise de les perdre ou les abîmer.
– à renouvellement fréquents (hebdomadaires, bimensuels ou mensuels), elles demandent un trempage dans une solution “tout en un” chaque soir. de couleur (verte, bleue, grise, marron, fluo) pour changer son regard et l’harmoniser avec la tenue d’un soir.
– à port prolongé ou permanent. Elles nuisent à l’oxygénation de la cornée la nuit ce qui entraîne, à long terme, une perte de cellules de la face interne. Le port prolongé majore, en outre, le risque d’intolérance et d’infection grave.
– les toriques rétablissent l’astigmatisme.
– les progressives sont recommandées pour certains presbytes.
– Une autre solution peut être proposée: la monovision. Elles rectifient avec des lentilles classiques ; un œil en vision de loin et l’autre pour la lecture. Dans les deux cas, la réussite n’est pas évidente.
Quelques conseils et recommandations importantes :
– Ne jamais utiliser les lentilles, si le conditionnement est endommagé.
– Se laver et se rincer les mains et les essuyer avec une serviette propre (pas de textile sur les doigts).
– Ne pas les pincer avec les ongles ou des objets pointus.
– Prendre l’habitude d’effectuer toutes les opérations nécessaires dans le même ordre (pose/retrait) au dessus d’une surface propre et bien dégagée.
– S’assurer qu’elles ne soient pas inversées (droite/gauche) ou retournées (endroit/envers).
– Renouveler quotidiennement le produit d’entretien et vérifier sa date de péremption.
– Employer du sérum physiologique en unidoses.
– Ne pas prendre d’eau (robinet, distillée, minérale), ni produits non recommandés.
– Garder quotidiennement l’étui de conservation (sec et ouvert) et changer le régulièrement.
– Renouveler les lentilles selon le délai prévu.
– Pas de collyre avant ou pendant le port de lentilles, sans avis médical.
– Retirer immédiatement les lentilles si l’un des symptômes suivants apparait : picotement, sensation de brulure, irritation, larmoiement excessif, vision brouillée, halos, lumière vive.

En l’absence d’inconfort particulier, les faire contrôler régulièrement par un spécialiste.

Le magasin, référencé chez tous les fabricants, délivre les lentilles seulement sur commande.

Téléphone.

01. 69. 04. 27. 53.

Adresse.

13 Rue Jean Jaurès
91700 Villiers-sur-Orge

Mail.

contact@optique-belzak.fr